Les espèces envahissantes

À l’ère de la globalisation, de nombreuses espèces sont introduites hors de leur aire de répartition naturelle et nombre d’entre elles s’y établissent avec succès. On nomme les espèces qui s’établissent dans un nouvel environnement « espèces exotiques » ; les espèces exotiques qui causent des dommages à leur nouvel environnement sont appelées « espèces envahissantes ».

Le commerce et les voyages internationaux ont permis à de nombreuses espèces de s’établir ailleurs. On appelle les circuits par lesquelles les espèces exotiques envahissantes sont introduites « voies d’entrée ». Ces circuits peuvent être de grande envergure (navires conteneurs traversant l’océan) ou de très petite taille (omettre de nettoyer ses chaussures avant d’entreprendre une excursion dans un nouvel endroit) et entraîner des répercussions sérieuses sur les systèmes indigènes.

Les loisirs de plein-air sont souvent la source de l’introduction d’espèces envahissantes hors de leurs aires de répartition naturelles. Heureusement, l’on peut prendre certaines mesures simples pour prévenir ceci! Les espèces envahissantes sont d’excellentes voyageuses clandestines, pouvant s’accrocher aux vêtements, chaussures, fourrure et aux équipements d’aventuriers de plein-air bien intentionnés. Si vous voulez devenir un adepte de plein-air responsable, il est important de suivre les étapes faciles du programme Jouez Nettoyez Partez. Sachez que les espèces exotiques envahissantes constituent la deuxième menace en importance pour la biodiversité.

Aide-mémoire du programme Jouez Nettoyez Partez

  • DÉBARASSEZ-VOUS
    des plantes, des insectes et de la boue sur vos chaussures, vos équipements et vos animaux domestiques.
  • VÉRIFIEZ
    vos pneus sur les vélos et les VTT et enlevez toute végétation avant de vous déplacer dans un nouvel endroit.
  • NETTOYEZ
    vos équipements avant d’entrer dans aire de récréation et d’en sortir.
  • RESTEZ
    sur les routes et les sentiers.
  • APPRENEZ
    à identifier les espèces envahissantes communes et signalez-les.

Engagez-vous envers le programme « Jouez Nettoyez Partez »

Les plantes, insectes et animaux envahissants peuvent s’établir clandestinement et avoir un impact négatif sur l'Î.-P.-É.

Maladie :
Syndrome du museau blanc (SMB)

Ce syndrome est dû à une attaque fongique, provoquée par le champignon ascomycète Pseudogymnoascus destructans. La maladie aurait été introduite en Amérique du Nord sur la chaussure d’un spéléologue. Le syndrome du museau blanc est responsable de mortalités massives de chauve-souris en hibernation, ayant tué des millions d’animaux. À l'Î.-P.-É. la petite chauve-souris brune et le vespertilion nordique ont été affectés par le SMB.

Crédit image: Pete Pattavina, U.S. Fish and Wildlife
...

Plante :
alliaire officinale (Herbe à l’ail)

L’alliaire officinale est une plante exotique envahissante qui s’étend rapidement dans les sous-bois, pouvant prendre d’assaut les forêts les plus saines. À l'Î.-P.-É. sa présence a été confirmée dans le parc national, et l’on croit qu’elle y aurait été introduite par la chaussure d’un visiteur qui serait venu d’un endroit infecté. Les graines sont petites et nombreuses dans les endroits affectés; elles tombent au sol très près de la plante mère. Les graines sont souvent comprimées dans les interstices de semelles avec de la boue et ainsi transportées dans de nouvelles zones. L’alliaire officinale a été répertoriée ailleurs à l'Î.-P.-É., et l’on présume qu’elle aurait été clandestinement transportée depuis le parc national. On ne la considère pas encore comme une espèce largement répandue. Pour en apprendre plus sur l’alliaire officinale, consultez notre page d’information sur les espèces.

Crédit image: Green Thumb Photography
...

Insecte :
la spongieuse européenne

La spongieuse (Lymantria dispar dispar) endommages les essences de feuillus. On la dit être l’un des insectes ravageurs les plus destructeurs des forêts d’Amérique du Nord. La spongieuse est présente à l'Î.-P.-É. et par conséquent, les exportations de bois à l'Î.-P.-É. sont réglementées par l’ACIA. Elle est un exemple d’espèces envahissantes qui ont des répercussions économiques, environnementales et sociales. On en retrouve les masses d’œufs sur une grande variété d’objets, y compris les tentes-roulottes, les véhicules récréatifs et le bois de chauffage. Pour en apprendre plus sur la spongieuse, consultez notre page d’information sur les espèces.

Crédit image: Green Thumb Photography
...

Animal :
la moule zébrée

La moule zébrée est une espèce envahissante d’eau douce. Elle a été introduite dans les eaux d’Amérique du Nord par des propriétaires d’aquariums qui en ont vidé le contenu dans des étangs et des lacs. La larve de cette espèce est de taille microscopique et peut être transportée par inadvertance par des utilisateurs récréatifs des ressources aquatiques, et même la plus petite éclaboussure d’eau provenant d’un plan d’eau envahi peut provoquer une épidémie. Là où elle est introduite, la moule zébrée cause des millions de dollars de dégâts aux structures et elle asphyxie la chaîne alimentaire en réduisant la quantité de phytoplancton disponible, un élément clé de la vie dans les écosystèmes d’eau douce. Pour en apprendre plus sur les moyens de prévenir l’introduction des espèces clandestines aquatiques, visitez la section « Stoppez les clandestins aquatiques » et suivez le guide « Nettoyez Videz Séchez » qui donne les mesures de précaution à prendre pour nettoyer les embarcations.

Crédit image: Amy Benson, U.S. Geological Survey
...